05 septembre 2007

Mes premières... confrontations avec le monde administratif après des vacances vacancières

Transfert, inscription, rendez-vous et file d'attente... Salle 7A, Salle 3, et secrétariat transfert RDC...
Ah ! Que les vacances filent et laissent sur mon palais un goût de sable aux algues quand 20 personnes font déjà le piquet (ça marche aussi avec "poireau") devant mon secrétariat universitaire !

Deux ans dans une fac, ça passe vite, et les secrétaires, on finit à la longue par les considérer comme "nos petites secrétaires insipides chéries"...
Mais quand on a l'audace, et l'espoir aussi, de demander un transfert d'université ! Oh ! Ciel et terre fléchissent pour une rentrée "démente"...

Help_by_DianaCretu

Mais heureusement les vacances, c'est fait pour ça !

Quand on se lève le matin (à 14h) en sentant l'odeur du café et le soleil sur la terrasse, c'est pour un mois plus tard pouvoir imaginer faire trois secrétariats et deux heures de téléphone pour obtenir une "Autorisation de transfert de départ de l'Université d'origine"... (ça laisse rêveur)

Quand après le petit-déjeuner (à 15h), on se dit qu'on irait bien à la plage et que finalement on va faire une sieste avec Julio, c'est pour emmagasiner la force de comprendre une liste de documents IMPERATIFS mais pas impératifs en fait, et de comprendre sans l'aide de personne, ou plutôt avec l'aide d'une sonnerie infinie de téléphone qui ne répond pas (ne soyons pas ingrats), quels documents sont obligatoires et lesquels ne valent pas la peine qu'on aille les chercher à l'autre bout de Paris.

Quand on bronzouille (ou pas, comme moi) l'air de rien et sans rien faire avec le dernier "Paul Auster" en guise de lunettes de soleil sur le nez, c'est pour développer en fait notre imagination... Parce que penser une seconde au bazar bien vivant que ça va être quand on va devoir retrouver la photocopie du bac (merci Ilias :-* ), le certificat de JAPD (youpi) et "l'autorisation de l'UFR à l'inscription au diplôme du DFLE" (kezako?), ce serait pas possible sans avoir dormi tout le mois d'août... Amen.

Imaginons maintenant l'ex vacancière qui se ballade le coeur mi-léger mi-déjàstresséarrrgh, sa convocation à la main, ses treize photocopies de documents dans l'autre, et qui se retrouve telle une fleur transie et trop aventurière, devant une secrétaire en rage et au desespoir de ne pas trouver son agrafeuuuuuse :

"-Loïïïck'e ! (Voix fleurie) T'aurais pas vu mon agrafeuse'e. Jlatrouvepa... Non ? Tanpi... "

*(>>... Transition hardcore proche du niveau 7 sur l'échelle de ce brave Richter...>>)*

*(regard de boeuf stupide et méchant)*

"Et toi qu'estuveux ?!!

- heu... m'inscrire... j'étais.. je enfin... derrière la fille là... excusez-moi)

- t'es entrée là sans konailletecherchéàlaporte ?!! (grrrrr)

- heu... non... votre collègue... déjà occupé de moi... j'attends que vous soyez prête... excusez-moi d'exister...

- Bon ok... Autant pour moi'e...

*(temps de réflexion digne d'un ordinateur survirussé)*

- C'est Loick qui va s'occuper dvot' dossier !

- ... heu bonne journée.. merci... ?

- mmfh (grr) "

*
*
*

MERCI LOICK ! Tu es ma nouvelle Martine...

Posté par littemmatique à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mes premières... confrontations avec le monde administratif après des vacances vacancières

Nouveau commentaire