21 septembre 2007

Mes premiers... choux à la crème pâtissière glacés au caramel... mmm

Glaçage au caramel ? ... Glaçage au caramel.

IMG_2772

En authentique Parisienne, ma balade bi-mensuelle obligée, c'est... les rayons de la Fnac. Que choisir entre littérature (je passerai sur les différents rayons relatifs à cette dernière, qui composent en général à eux seuls au moins 45 minutes d'errance inspirée), et le rayon ART culinaire, car comment appeler autrement les recettes de cuisine de tous bords, photos alléchantes comprises, qui sont répertoriés et classés en thèmes, déclinées en ouvrages, et vendues en éditions (chacun ses préférées d'ailleurs).

Et là, je me doit de saluer le grand Marabout (d'ficelle). Toi et moi vieux, depuis qu'on se connaît, tu me fais rêver...

Et d'ailleurs, c'est ainsi qu'a débuté mon rêve éveillé, quand, hier, déambulant comme une enfant émerveillée mais affectant la distance car déjà assez grande pour connaître les affres de la tentation, je me suis retrouvée face à face (oui, face à face) avec le merveilleux guide spirituel qui risque de m'accompagner pendant ces prochaines années...

Imaginez des desserts connus de tous sous le nom glorieux et effrayant de Pâtisseries, ces exploits de pâte et de glaçage qui rendent heureux même les malheureux, ces merveilles de sucre qui fondent et craquent comme autant de déclarations d'amour. Et bien imaginez-vous un livre qui regroupe 70 de ces mythes organiques et bio-dégradables, le tout en recettes illustrées pas à pas, ne laissant place à aucun doute quand aux détails et secrets de préparation.

9782501051958

J'ai flanché, je l'avoue, devant la magnificence de ce livre sacro-saint me coûtant 15 euros symboliques et me plongeant dans la joie la plus radieuse et dans l'organisation de mes jours selon le choix des nouveaux desserts à tester..

Ainsi commence le grand chambardement des Pâtisseries. Premier Essai : les choux à la crème.

Bien sûr, ce livre se vend, se commercialise, s'achète et brasse un argent non négligeable pour l'auteur, qui, me rendant là redevable de par son capital culinaire intense, me pousse à ne pas divulguer les quantités exactes. Quand même, je voudrais pas trahir une aussi gentille personne.

Pour la crème pâtissière : (500g de crème)

Lait entier
Jaunes d'oeufs
Sucre
Farine

Fouetter les jaunes avec les oeufs, de là à obtenir une crème onctueuse (sachant qu'il y a beaucoup plus d'oeuf que lorsqu'on fait un fondant au chocolat par exemple). Incorporer la farine.

Pendant ce temps, porter le lait à ébullition en fouettant bien. Verser la moitié du lait bouillant sur le mélange oeufs/sucre/lait. Bien mélanger. Puis tout reverser avec le reste de lait dans la casserole, et remettre sur le feu, sans cesser de fouetter.

Laisser bouillir en fouettant, entre 30 secondes et 2 minutes, selon la consistance souhaitée (j'en ai fait une très épaisse donc deux minutes voire un peu moins).

Mettre la crème dans un récipient, poser un film alimentaire dessus, à même la crème, et laisser refroidir.

Pour les choux : (300g de pâte)

oeufs
eau
beurre
sel
farine

Préchauffer le four thermostat 220.

Casser les oeufs dans un récipient, les battre en omelette et réserver. Faire chauffer à feu moyen eau beurre et sel jusqu'à ce que le beurre fonde. Porter à ébullition puis retirer du feu et déposer sur un dessous de plat.

Ajouter la farine d'un coup. Dessécher la pâte en mélangeant bien jusqu'à obtenir une pâte qui se décolle aisément des parois.

Incorporer complètement la moitié des oeufs, puis la deuxième moitié.

Garnir un sac à congélation de la pâte à choux puis faire un trou à une des extrémité de manière à l'utiliser comme une poche à douille. Former sur une plaque recouverte de papier sulfurisé des petits tas de pâte bien espacés.

Tapoter légèrement ces tas avec le bout d'une fourchette mouillée. faire cuire 10 minutes à 220° puis 5 minutes avec le four entrouvert par une cuillère en bois.

Pour le montage :

Là vous avez rangé vos gamelles, vos ingrédients et vos déchets pendant la cuisson des choux, voire même fait un peu de vaisselle. Parfait.

La recette stipule que pour fourrer un chou de crème pâtissière, il faut faire un trou à sa base avec un couteau puis utiliser un sac de congélation comme précédemment mais cette fois rempli de crème pâtissière.

C'est ce que j'ai fait pour les deux premiers choux, puis lassée, je les ai simplement entaillé dans la largeur de moitié, de manière à insérer la crème plus facilement toujours à la poche à douille.

Pour terminer, faire un caramel simple, puis tremper rapidement les choux tête en bas dedans un par un.

IMG_2776

Ces choux étaient magnifiques, délicieux, intenses, jolis. La classe.


Posté par littemmatique à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mes premiers... choux à la crème pâtissière glacés au caramel... mmm

Nouveau commentaire