10 septembre 2007

Mon premier... toast américain fait avec amour par l'amoureux plus jovial, sexy et endormi que jamais...

... par le biais d'un brunch.

Et oui il y a des matins comme ça où le coeur se surprend à voltiger au dessus du fourneau, bercé par la douce aura des poêles angéliques, et attiré par la tendre sauvagerie du poivron.

Ces jours-là, je sais comment procéder.
Commencer par susurrer à l'amoureux endormi un jovial mais sexy "ça te dirait qu'on cuisine tous les deux ?". Là forcément on s'attend au pire, mais bien sûr c'est comme tout, ça dépend... de l'amoureux, et dans mon cas au bout de seulement un argument l'opération est lancée dans le frétillement des paupières et l'étincellement des pores (oui, des pores.)

Et ce matin-là, débutant la journée d'une humeur merveilleuse nous avons commis uuuuuun.......

Brunch pour les amoureux qui aiment le poivron et qui savent pas trop s'ils veulent du salé ou du sucré.

Photo_174

Donc ça part comme ça, d'abord la grosse tentation des toasts américains magnifiquement décrits par Muriel Barbery dans "Une Gourmandise" (et magnifiquement réalisés par l'amoureux), puis le poivron qui tend les bras et ne demande qu'à se faire servir, le tout accompagné bien sûr par de gentilles carottes râpées et deux jolis restes de "spaghettis au légumes" et d'un "hachis parmentier divin" (merci maman).
(Il va de soit que les deux derniers plats n'ont pu être mangés étant donné l'heure très matinale et la robustesse des mets précédents...)

***

Toasts à l'américaine

Photo_179

Trop fad' (comme dirait mon baby sitted actuel). D'abord on beurre des deux cotés (oui, des deux cotés) des tranches de pain de mie. Puis on les dore à la poêle... Mmmm ça fait frémir les deux cotés en même temps que mes poignées d'amour.
Bien sûr on ne rajoute pas de matière grasse.

Et avec de la confiture c'est trop bon ! Là on comprend pourquoi les américains sont plus souvent gros que nous et pourquoi ils ont réussi à étendre leurs recettes du matin jusqu'à chez nous)

***

Poivrons farçis au Sud (Même pas peur, moi jte prends le Sud et jle fous dans un poivron)

Photo_177

Deux poivrons
3 tomates
1 demi courgette
1 tranche de jambon
1 gros oignon
3/4 d'une barquette de St Moret

Au préalable, couper un couvercle dans chaque poivron, enlever l'intérieur et mettre à cuire au four.

Faire revenir dans une poêle et dans l'huile d'olive un gros oignon la moitié d'une courgette en petits dés et deux tomates coupés très fines. Lorsque les légumes sont fondants, ajouter du jambon coupé en petits morceaux.

Lorsque tout est à point, assaisonner avec du thym, des herbes de Provence, sel, poivre et parmesan (pas trop). ajouter les trois quarts d'une barquette de St Moret. Mélanger, laisser cuire et goûter. Assaisonner jusqu'à ce que le goût vous convienne.

Farcir de cette préparation les poivrons. Enfourner pendant 5 minutes thermostat 200.

***

Moralité : Déjà il faut pas de moralité pour s'engloutir des toasts plein de beurre des deux cotés puis un énorme poivron farci au St Moret (c'est d'ailleurs pour ça qu'on en a pris une seule moitié chacun, parce que nous on est des amoureux honnêtes et différents des autres).
Et puis sinon, j'ajouterais qu'il vaut mieux farcir de minuscules poivrons si on en a sous la main (par exemple pour l'apéro), parce que là même si c'est délicieux, succulent et à tomber par terre, c'est assez lourd...

Posté par littemmatique à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon premier... toast américain fait avec amour par l'amoureux plus jovial, sexy et endormi que jamais...

Nouveau commentaire